CHEZ NOUS, NOTRE TERRITOIRE

La région de Cuneo s’appelle la Granda, et elle porte bien son nom. C’est la quatrième plus grande province d’Italie, un bassin vert qui, de Turin, s’ouvre vers le sud-ouest, la mer Ligure, la Côte d’Azur et la Provence. On ne peut apprécier une telle immensité que du centre de la région, à Fossano, du haut de la tour panoramique du château des princes d’Acaja. Là, le regard peut courir sur le dessin des champs cultivés jusqu’à la silhouette des montagnes, aux sources du Pô et au Roi de Pierre, le Monviso.

Autrefois grenier de la Maison de Savoie, notre province peut se prévaloir d’un très grand nombre de spécialités typiques reconnues, et ses parcs constituent une réserve nationale de biodiversité. Les vallées ont conservé les parlers anciens. Aujourd’hui, sur les places, vous pourrez encore voir danser la courento au son de la vielle, sous le drapeau occitan flottant fièrement.

Chaque ville est une histoire en soi. Les céramiques de Mondovì et le belvédère que Napoléon appréciait tant, les fastes de Saluzzo, un ancien marquisat qui se caractérise depuis toujours pour sa vivacité culturelle, l’école du baroque piémontais de Savigliano. Et puis Cuneo, entourée de son parc fluvial : l’une des vingt villes les plus vertes d’Italie, point de départ idéal pour des expériences exceptionnelles de plein air.

TOUT VOIR

LES ALPES DE CUNEO, VOS VACANCES IDÉALES

DES ÉMOTIONS SCINTILLANTES - LES ALPES DE CUNEO

PETITS VILLAGES, GRANDS TRÉSORS

Les villages sont petits, oui, mais le caractère unique de leurs habitants les rend particuliers. Certains conservent de précieux témoignages d’art, comme Vicoforte : son sanctuaire, qui s’enorgueillit du plus grand dôme elliptique maçonné au monde, est orné d’une œuvre picturale de plus de 6 000 mètres carrés, sur un thème unique. Manta est quant à elle caractérisée par son élégant château, aujourd’hui patrimoine du FAI [Fonds Italien pour l’Environnement]. Il est connu pour la Sala Baronale, l’un des chefs-d’œuvre de la peinture profane gothique tardive.


D’autres villages enfin sont des moteurs de la culture, comme Ostana, qui compte parmi les Borghi più Belli d’Italia [plus beaux villages d’Italie] : il a fait de l’authenticité des lieux et de la référence à la tradition occitane ses atouts principaux. À Monterosso Grana, l’association culturelle Coumboscuro promeut elle aussi la redécouverte de la culture provençale en Italie.


Mais ce n’est pas tout. La région de Cuneo est émaillée de villages qui témoignent de l’histoire, tels que Bene Vagienna, l’ancienne Augusta Bagiennorum romaine, ou d’événements géologiques rares, comme les curieux Ciciu de Villar San Costanzo. D’autres villages enfin sont réputés pour leurs produits typiques : le poireau de Cervere, le fromage de Castelmagno, le bœuf gras de Carrù, la citrouille de Piozzo ou les biscuits de Pamparato, orgueil de la pâtisserie sèche piémontaise.