EXPÉRIENCES CULTURELLES

Les terres de Cuneo, terres d’histoire et de culture. Le château royal de Racconigi, l’un des biens du complexe des Résidences piémontaises de la Maison de Savoie au Piémont, patrimoine de l’UNESCO, ou le Castello della Manta, géré par le FAI [Fonds italien pour l’environnement], qui abrite l’un des chefs-d’œuvre de la peinture profane gothique tardive, la Sala Baronale, en sont deux témoignages.


Aux côtés d’anciennes fortifications et de palais aristocratiques, des structures touristiques et des musées font résonner les traditions et les coutumes locales. C’est le cas du Filatoio de Caraglio [filature], l’un des plus anciens exemples d’archéologie industrielle européen qui nous soit parvenu, de l’Espaci Occitan de Dronero, dédié à la culture occitane, ou du Museo dell’Arpa Victor Salvi à Piasco, le premier et le seul au monde à être entièrement consacré à la harpe.


Les témoignages d’art et de foi sont nombreux : de l’abbaye de Santa Maria de Staffarda, l’un des monastères médiévaux les plus importants et les plus fascinants du Piémont, en passant par l’église de la Missione, apothéose du baroque dans le quartier de Piazza, à Mondovì, et par la basilique sanctuaire Regina Montis Regalis, qui s’enorgueillit du plus grand dôme elliptique maçonné du monde.

Les fastes de la noblesse du Piémont

La maison de Savoie et les autres. La famille royale italienne a bien sûr joué un rôle de premier plan dans la construction du patrimoine artistique et architectural du Piémont méridional, mais au fil des siècles, les familles nobles locales ont elles aussi laissé des forteresses médiévales et de riches demeures qui ne demandent qu'à être explorées.

La Castiglia des marquis de Saluzzo, qui domine le centre médiéval, ou les châteaux de Lagnasco, au milieu du Giardino delle Essenze [jardin des essences], en sont des exemples. Toutefois, le joyau du territoire reste le château royal de Racconigi, avec son parc, inscrit au patrimoine de l'Unesco au même titre que les autres résidences de la maison de Savoie. Les pièces richement décorées et meublées vous permettront de reconstituer la vie des rois italiens et de leur cour dans tous ses détails.

Parmi les structures fortifiées, impossible de ne pas mentionner l'imposant château des princes d'Acaja, construit pour protéger la ville de Fossano, ou le fort de Vinadio, éminent exemple de l'architecture militaire du XIXe siècle. Les palais et villas nobiliaires sont souvent entourés de magnifiques parcs et jardins. La Villa Bricherasio, à Saluzzo, ou le château du Roccolo, à Busca, avec ses élégantes serres et son étang romantique, à l'ombre d'arbres séculaires, ne font pas exception.

Tout voir

La marque de l'histoire et de la culture

Au cours des siècles, différentes cultures, dynasties et traditions se sont succédé dans la région de Cuneo. Elles ont marqué et marquent encore son territoire, son savoir et son histoire. Les musées sont autant de livres ouverts sur le passé, le présent et l'avenir de ces terres authentiques. Les musées ethnographiques, notamment, et les espaces dédiés à la culture locale ne manquent pas, comme Espaci Occitan, qui présente la langue occitane de manière approfondie.

L'histoire est évoquée depuis ses origines - avec les pièces archéologiques exposées au Museo civico de Cuneo ou au musée archéologique d'Augusta Bagennorum - jusqu'aux pages les plus sanglantes de la Seconde Guerre mondiale : ne manquez pas de visiter MEMO4345, un espace multimédia de Borgo San Dalmazzo consacré à la Shoah, ni la Casa Museo Galimberti à Cuneo.

De nombreuses opportunités sont destinées aux plus petits. La Fabbrica dei Suoni [atelier des sons] de Venasca et l'Atlante dei Suoni [atlas des sons] de Boves proposent dans un cadre féerique un itinéraire thématique lié à la musique et à l'audition. Dans la Valle Gesso, le Centro Uomini e Lupi [Centre hommes et loups] présente le loup et sa relation avec l'homme, comme personne ne l'a jamais fait en Italie.

Tout voir

Aucun résultat trouvé

Aucun résultat trouvé

Une dévotion riche en émotions

La région de Cuneo est une terre de grande dévotion populaire, qui a depuis le Moyen  ge inspiré à des architectes et à des peintres des œuvres d’un grand impact émotionnel et scénographique. La région regorge d'opulentes églises baroques, notamment grâce aux réalisations de l'architecte Francesco Gallo, originaire de Mondovì. Le sanctuaire Regina Montis Regalis, à Vicoforte, se distingue parmi celles-ci.

La peinture est parfois dotée d'un pouvoir d’évocation qui peut aiguillonner l'âme et les sentiments. Cette force est particulièrement vive dans certaines chapelles médiévales et Renaissance de la région de Cuneo, comme l'église paroissiale d'Elva, décorée par Hans Clemer, la chapelle de San Fiorenzo à Bastia Mondovi, ou la chapelle Marchionale, à Revello.

Certains édifices sacrés constituent des unica, avec des caractéristiques et des records qui accentuent leur attrait. L'église de San Costanzo al Monte, par exemple, splendide construction romano-gothique, est un exemple rare d'église à deux étages, tandis que le Santuario di Sant'Anna di Vinadio est le plus haut, en Europe, que l'on puisse atteindre en voiture. 

Tout voir